Mon assurance me couvre-t-elle en cas de débridage de ma moto ?

Mon assurance me couvre-t-elle en cas de débridage de ma moto ?

Oui, à condition d’en avoir le droit et d’en informer votre assureur.

Le débridage est autorisé par la loi seulement pour certaines catégories d’âge et de permis. En règle générale, si un véhicule est bridé, il l’est pour de bonnes raisons.

Les jeunes conducteurs de moins de 24 ans qui ont obtenu leur permis A2 (à compter du 19 janvier 2013) doivent conduire un véhicule répondant aux 3 conditions suivantes :

– la puissance est limitée à 35KW (47,5CV),
– le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg,
– la puissance d’origine de la moto ne doit pas excéder 70 kW.

Au bout de 2 ans de permis A2 et après avoir suivi une formation, ils peuvent faire débrider leur moto ; ils devront alors en aviser leur assureur.

Les conducteurs qui décident de débrider leur véhicule illégalement risquent une amende de 1500€ en cas de contrôle et la confiscation de leur véhicule. En cas de sinistre, l’assurance ne les couvrirait pas, quel que soit l’auteur des torts.

Si vous souhaitez lever la limitation de la puissance de votre moto parce que vous répondez aux critères cités précédemment, vous devez :

– faire débrider votre moto par un concessionnaire qui doit au préalable obtenir un certificat attestant de ce débridage de la part du constructeur,
– modifier votre carte grise à la préfecture ou à la sous-préfecture en fonction du changement intervenu sur votre véhicule,
– informer votre assureur que votre moto a été débridée. Il sera amené à régulariser le contrat et à adapter les tarifs, le cas échéant.

Sur les  50 cm3 (scooters, mobylette), le débridage n’est pas autorisé.

En savoir plus
L’article du code de la route à propos de l’utilisation de véhicule débridé (Legifrance)

© Gio_1978 – Fotolia.com

< Article précédent :
> Article suivant :