J’ai eu un bris de glace, mon taux de bonus-malus va-t-il augmenter ?

J’ai eu un bris de glace, mon taux de bonus-malus va-t-il augmenter ?

Le CRM (Coefficient de Réduction-Majoration), plus communément appelé système de bonus/malus se définit comme une jauge de votre conduite. Vous bénéficiez donc soit d’un bonus soit d’un malus en fonction de votre comportement au volant. Mais si vous êtes victime d’un bris de glace, y a-t-il un impact sur le CRM ?

Comprendre les principes du CRM

Chaque sinistre dont vous êtes victime ou responsable doit systématiquement être déclaré auprès de votre assureur. Un ajustement est alors effectué chaque année. En cas d’absence d’accident engageant votre responsabilité, vous jouissez d’une réduction exprimée en pourcentage par rapport au CRM de l’année précédente. Par contre, une majoration du coefficient est applicable appliquée à la prochaine échéance du contrat si votre responsabilité est avérée.

Le cas d’un bris de glace

Un bris de glace fait partie des sinistres dit non responsables, au même titre qu’on vol ou qu’un incendie, mais au même titre également qu’un accident de la circulation dans lequel la responsabilité du conducteur n’est pas engagée. Ainsi, en cas de bris de glace, le CRM n’est pas impacté et il baissera l’année suivante, de la même façon qu’il baisserait pour un assuré qui n’aurait pas déclaré de sinistre.

 

< Article précédent :
> Article suivant :