Quel budget pour ma première moto ?

Quel budget pour ma première moto ?

Vous comptez passer le permis moto ou vous comptez le faire prochainement ? On imagine sans mal que vous avez déjà une idée de la première moto de vos rêves. Mais avez-vous réfléchi au budget à prévoir ?

Consacrer un budget à l’achat de sa première moto est une étape importante. Car il peut y avoir un décalage entre le rêve et la réalité. La moto est aujourd’hui une passion qui nécessite une certaine prise en compte financière pour ne pas subir de déconvenues. Dans le passé, les motards étaient plus manuels et les motos étaient mécaniquement plus accessibles. Aujourd’hui, les connaissances en entretien mécanique sont moins répandues et la multiplication des apports électroniques ont rendu l’entretien d’une moto bien complexe qu’auparavant. Eviter la case « garagiste » sera donc fonction de vos compétences d’une part, mais aussi et surtout du nombre de kilomètres que vous allez effectuer à l’année. L’un des avantages des motos les plus modernes est bien souvent un intervalle d’entretien espacé. Le mieux est de s’informer avant l’achat, les concessionnaires vous renseigneront efficacement en fonction de l’utilisation que vous comptez faire de votre moto. Dans tous les cas, la solution de l’achat d’occasion reste l’un des conseils les plus pertinents. Il permet d’affronter les premiers kilomètres avec sérénité, et d’engranger de l’expérience à moindre coût.

L’équipement moto

L’autre point à ne surtout pas oublier (ni négliger !) est bien évidemment l’équipement. Il faudra ainsi investir a minima dans un casque, un blouson, une paire de gants (homologués CE !), que peuvent compléter un pantalon spécifique à la pratique moto et une paire de bottes ou de chaussures adaptées. Comptez entre 900 et 1 200 euros pour du matériel neuf. Le poste de dépense est important, mais il en va de votre sécurité.

Le contrat d’assurance moto

Pour finir, il vous faudra souscrire un contrat d’assurance. Le minimum obligatoire est le contrat responsabilité civile, communément appelé « au tiers »: si vous êtes déclaré responsable d’un accident, vous serez alors couvert pour les dégâts causés à autrui. Si vous souhaitez protéger votre véhicule contre le vol, il faudra alors passer au contrat supérieur, le « vol/collision » et aller jusqu’au « tout risque » pour bénéficier de la couverture la plus complète. Prenez également le temps de vous renseigner sur les garanties complémentaires, du type « protection du pilote » ou « assistance 0 km ». Toutes ont un coût à étudier, toujours en fonction de vos possibilités et de vos besoins.

< Article précédent :
> Article suivant :