Carambolage : quelles prises en charge et démarches ?

Carambolage : quelles prises en charge et démarches ?

Bien qu’ils ne soient pas les plus fréquents, les carambolages provoquent bien souvent des dégâts importants, aussi bien du point de vue de la prise en charge matérielle que des préjudices subis par les tiers.

Accident en chaîne ou carambolage ?

L’accident en chaîne et le carambolage désignent une série de chocs entre plusieurs véhicules, à la manière d’une réaction en chaîne. Seule spécificité du carambolage, celui-ci désigne un accident entre plusieurs véhicules  ne circulant pas dans le même sens et sur la même file.

Pour les accidents en chaîne et les carambolages, la plupart des compagnies d’assurance sont signataires de la convention d’IRSA, c’est-à-dire la convention d’indemnisation directe de l’assuré et de recours entre sociétés d’assurance, permettant de déterminer les diverses responsabilités en cas de carambolage et donc l’indemnisation des assurés, ainsi que la société d’assurance qui sera en charge de gérer l’ensemble du dossier, en collaboration avec les autres assureurs impliqués.

Bien remplir son constat

Il peut paraître difficile de remplir un constat lors d’un carambolage puisque cet accident de la circulation implique plus de deux véhicules. La question souvent posée est alors celle du nombre de constats à remplir. La règle est simple : vous devez remplir autant de constats que de véhicules avec lesquels vous avez pu vous accrocher.

L’assurance voiture en cas de carambolage

Comme dans le cas d’un accident de la circulation impliquant deux véhicules, l’indemnisation dépend des garanties que vous avez souscrites. Si votre contrat est de type « tous risques », vous serez alors couverts de manière complète, hors d’éventuelles franchises prévues par votre compagnie d’assurance.

Si toutefois, vous avez souscrit à une assurance dite « au tiers », vous serez alors indemnisé en fonction de votre niveau de responsabilité dans le carambolage.

< Article précédent :
> Article suivant :