Bien choisir ses gants à l’approche de l’hiver

Bien choisir ses gants à l’approche de l’hiver

Avec les premiers grands froids et l’approche de l’hiver, il faut penser à adapter son équipement. Bien choisir des gants adaptés aux saisons les plus froides est une priorité, pour des raisons de confort comme de sécurité. Quels sont les points à connaître pour bien choisir ?

Privilégier la mobilité des doigts tout en les protégeant du froid

Air froid, pluie… Le gant d’hiver doit protéger les doigts, le dos de la main et le poignet. Il doit contribuer à conserver la chaleur corporelle. Mais attention à l’effet moufle. La mobilité des doigts doit être préservée pour garder une bonne sensibilité des commandes.
Il est aussi conseillé de choisir des gants qui laissent un peu d’espace au bout des doigts, pour que l’air chaud circule. Cela permettra aussi d’enfiler des sous-gants si les températures le nécessitent.

L’astuce : essayer les gants avec sa veste d’hiver, pour vérifier s’ils s’adaptent bien à la manchette de la veste. Cela évitera de souffrir d’un courant d’air malvenu. Ni trop grands, ni trop petits, les gants d’hiver doivent se faire oublier pour laisser place au confort une fois en route !

Bien choisir les textiles, les revêtements et les protections

Les modèles actuels associent textiles et matériaux techniques pour le meilleur confort possible. La partie extérieure peut être en cuir, textile ou mixte : à choisir selon leur esthétique, leur souplesse ou leur degré de résistance à l’abrasion en cas de chute.
Un gant de bonne qualité, adapté aux saisons les plus fraîches, comporte plusieurs couches plus ou moins techniques selon les modèles et les fabricants. Chaque doublure a sa spécificité et son utilité : préserver la chaleur, assurer l’imperméabilité ou évacuer la transpiration.

L’astuce : pour s’assurer de rouler au sec et bien protégé pendant l’hiver, il faut penser à l’ensemble de l’équipement. Veste, pantalon, bottes et casque doivent être adaptés à la saison froide. N’oubliez pas que vous risquez sinon d’avoir toujours froid aux endroits les moins protégés : doigts, pieds, nuque…

(c) Fotolia – Africa Studio

< Article précédent :
> Article suivant :