Comment bien éviter les pièges de la ville en moto ou en scooter ?

Comment bien éviter les pièges de la ville en moto ou en scooter ?

Quand on a subi les difficultés de circulation que connaissent aujourd’hui la plupart des grandes agglomérations françaises, l’utilisation d’une moto ou d’un scooter en ville devient une véritable libération. Pour autant, l’environnement urbain peut constituer une source de dangers qu’il vaut mieux avoir bien en tête. Voilà nos conseils en la matière !

La pratique du deux-roues en ville, qu’il soit une moto ou un scooter, sonne à bien des égards comme une véritable liberté retrouvée pour son propriétaire. Grâce à leurs gabarits beaucoup plus contenus et leur agilité sans pareille, les deux-roues sont un moyen très efficace de s’affranchir des affres de la circulation en ville, et permettent de retrouver une certaine sérénité dans les trajets quotidiens. Pour autant, conduire en agglomération demande une attention de tous les instants. Car même si la vitesse de croisière est moins élevée que sur les voies rapides, le risque n’en demeure pas moins suffisamment présent pour ne pas le négliger.

Tout commence par une tenue appropriée

 Il n’est pas rare de croiser des motards ou des scootéristes qui, par habitude ou par négligence, roulent peu voire pas suffisamment équipés lors de leurs trajets en ville. C’est une erreur, car même à moins de 50 km/h, une chute reste une chute avec toutes les conséquences physiques qu’elles peuvent engendrer. Pensez donc à piocher dans le catalogue des équipementiers pour trouver le matériel adéquat, il existe quantité de produits adaptés à un usage citadin.

Une fois sur la route, le maître-mot reste la vigilance, ainsi que l’anticipation

En ville, vous pouvez facilement être distrait par la somme d’informations devant vos yeux. Or la circulation peut y être particulièrement délicate : freinages soudains, automobilistes qui tournent sans leur clignotants, croisements délicats, vélos et piétons, votre environnement immédiat est en effet très chargé. Mieux vaut ouvrir l’oeil, donc.

Respectez également un placement adéquat sur la chaussée

Bannissez les dépassements par la droite, en particulier ceux sur les bus ou les camions hauts, dont les porte-à-faux peuvent être très dangereux. Respectez bien évidemment les limitations de vitesse, pour ne pas constituer un danger pour autrui ou pour vous-même.

Enfin, si c’est le cas, débarrassez-vous des oreillettes de téléphone ou même des écouteurs de votre téléphone ou de votre lecteur MP3. Outre le fait que c’est interdit par la loi, ils sont sources d’une baisse drastique de votre attention, et donc de votre vigilance.

< Article précédent :
> Article suivant :