Les conseils pour bien conduire de nuit

Les conseils pour bien conduire de nuit

La conduite nocturne, si elle offre souvent des conditions de circulation plus agréables, expose néanmoins à des risques à ne pas négliger. Alors, la nuit, adoptons les bons réflexes.

Les micro-siestes

Cauchemar de la sécurité routière, les micro-siestes ou la somnolence sont un phénomène récurrent pour qui conduit sous l’emprise de la fatigue. Un conducteur fatigué va ainsi s’endormir, sans s’en rendre compte, pendant moins d’une seconde. Cette perte de concentration soudaine, même très courte, peut être  la cause d’accidents routiers dramatiques.

Une fatigue accrue

Bien qu’elle présente l’avantage de permettre d’éviter les bouchons sur la route, la conduite nocturne est en règle générale plus fatigante que celle de jour, à laquelle nous sommes plus habitués.

Pour ne pas rendre la conduite de nuit plus difficile encore, il est important de bien se préparer avant le départ. Première règle : ne partez pas après une journée de travail, et au contraire profitez de votre journée pour vous détendre et ainsi partir en pleine forme.

Préparez le véhicule

Avant de prendre la route, nettoyez au préalable votre véhicule, tout particulièrement le pare-brise et les éclairages. Ils sont en effet les garants de votre sécurité la nuit, et un bon éclairage permet de réduire la fatigue visuelle. Le pare-brise ne doit pas être le grand laissé pour compte : les réverbérations des éclairages des véhicules venant en sens inverse feront apparaître des traînées sur votre pare-brise, source de fatigue visuelle supplémentaire. Pensez donc également à vérifier que votre réservoir de lave-glace est bien rempli.

On détruit les mythes

Le tout premier mythe qui a la peau dure : un conducteur ne peut pas conduire sur de grandes distances sans faire de pauses, et surtout sans prendre de risques inconsidérés. Prévoyez donc des temps d’arrêt suffisants sur votre trajet, et idéalement alternez les temps de conduite en passant le volant à une autre personne.

Oubliez également les petites astuces inutiles : ouvrir sa vitre pour prendre un grand bol d’air frais ne vous réveillera pas. Sachez en effet que la fatigue fait baisser la température du corps, donc inutile également de mettre la climatisation pour espérer prendre le dessus sur la fatigue.

< Article précédent :
> Article suivant :