Voiture d’occasion : soyez vigilants

Voiture d’occasion : soyez vigilants

Vous souhaitez acheter un véhicule d’occasion mais craignez de faire une mauvaise affaire ? Notez ces quelques conseils pour vous accompagner dans votre démarche.

Les documents du véhicule : un bon indicateur

Si vous n’avez jamais mis le nez dans le moteur d’un véhicule, il pourra être difficile de vous faire une idée de l’état général du moteur. Heureusement pour vous, le carnet d’entretien et les factures vous donneront une bonne vision du soin apporté au véhicule.

Le carnet d’entretien d’une voiture vous permet notamment de savoir si les contrôles basiques ont été effectués, mais surtout si des opérations mécaniques d’importance ont été réalisées.

Les factures vous permettront quant à elles de savoir la date de changement des différentes pièces d’usure, de type pneumatiques, plaquettes de frein ou encore suspensions.

Quels points de vigilance pour une voiture d’occasion ?

De manière très simple, pensez à vérifier que l’ensemble des organes de sécurité soient opérationnels. Pensez donc à vérifier que les différents éléments du véhicule fonctionnent correctement. Parmi ceux-ci, prêtez une attention toute particulière aux phares, aux différents feux (recul, de position stop, clignotants) et au système de freinage.

Essai du véhicuel

Pouvoir conduire le véhicule que vous vous apprêtez à acheter est un bon moyen de se faire une idée de son état de santé.

Tout d’abord, mettez le contact et écoutez attentivement le bruit du moteur. Celui-ci ne doit pas laisser entendre de cliquetis, et encore moins de bruits de cognements. Cela laisserait présager un jeu interne dans le moteur qui, à plus ou moins long terme, pourrait entraîner la casse de certaines pièces.

Durant la conduite, passez toutes les vitesses en prêtant attention à d’éventuels bruits de craquement.
Autre point à vérifier au cours de votre parcours, le maintien du cap de la voiture en ligne droite. Cette vérification est très simple : lorsque vous êtes en ligne droite, relâchez le volant, de manière à ne le tenir que par un effleurement. La voiture ne doit pas alors tirer ni vers la gauche, ni vers la droite. Dans le cas contraire, cela indiquerait un problème de parallélisme ou un jeu dans la direction, et autant de frais à engager par la suite.

< Article précédent :
> Article suivant :