Voiture détruite lors d’intempéries : quelle prise en charge par l’assurance ?

Voiture détruite lors d’intempéries : quelle prise en charge par l’assurance ?

Tempête, inondation ou encore grêle : votre véhicule a été endommagé lors d’intempéries. Voici les recours et les prises en charge.

Quelle indemnisation après des intempéries ?

Pour savoir si vous pouvez être indemnisé pour les dégâts causés à votre voiture lors d’intempéries, reportez-vous à votre contrat d’assurance, et tout particulièrement à la nature de celui-ci : votre véhicule est-il couvert par une assurance tous risques ou une assurance au tiers ?

Si vous avez souscrit un contrat d’assurance automobile « tous risques », vous devriez pourvoir prétendre à être indemnisé pour les dégâts causés par l’intempérie. Notez toutefois que le déclenchement de cette garantie reste souvent soumis à une franchise, renseignez-vous auprès de votre assureur.

Un contrat dit « au tiers » ne devrait pas vous couvrir pour les dégâts causés par une intempérie, à moins que vous n’ayez souscrit une garantie complémentaire prévoyant ce cas de figure.

Si vous êtes bien couvert pour ce type de dommages, vous disposez de 5 jours pour déclarer le sinistre auprès de votre assureur.

Les catastrophes naturelles : un cas particulier

Suite à des intempéries particulièrement violentes, il arrive que les autorités classent le phénomène en catastrophe naturelle. Ce classement se fait par la publication au Journal Officiel de la République française d’un arrêté interministériel de catastrophes naturelles.

Le classement d’événements en catastrophe naturelle ne signifie toutefois pas que tous les dégâts causés seront pris en charge par votre contrat d’assurance. L’indemnisation des dégâts est en effet soumise à la souscription d’une garantie catastrophe naturelle dans le contrat d’assurance automobile. De ce fait, les contrats au tiers sont bien souvent exclus de cette couverture.

À compter de la parution de l’arrêté interministériel, vous avez 10 jours pour déclarer le sinistre auprès de votre compagnie d’assurance.

Un maximum d’éléments

Dans toutes ces situations, n’oubliez jamais de rassembler le maximum d’éléments permettant de venir alimenter votre dossier : factures, photos des dégâts et bien entendu rapport de l’expert mandaté par votre compagnie d’assurance. Tous ces éléments permettront une prise en charge au plus juste et dans les meilleurs délais.

< Article précédent :
> Article suivant :