Bien entretenir son casque de moto

Bien entretenir son casque de moto

Le casque est l’atout sécurité numéro un de votre équipement de motard. Il convient donc d’en prendre un soin particulier. Cela va sans dire, mais tout le monde n’y pense pas ! Voici quelques rappels.

S’il est obligatoire de porter un casque lorsque l’on circule à moto ou en scooter, rien ne vous oblige en revanche à en prendre soin. C’est une erreur car un casque bien entretenu vous le rendra en cas d’accident ! D’abord, accorder un peu d’attention à son casque permet de constater les éventuels problèmes : une fissure qui serait passée inaperçue, ou un support plastique qui se serait fendillé, voilà autant de points de fragilité qu’il vaut mieux constater dès qu’ils apparaissent.

Pour la suite, un casque de moto se compose d’un assemblage de plusieurs éléments : la coque, les éléments de confort intérieur, la visière et la sangle de maintien. Il est important de vérifier la bonne tenue des mousses intérieures, qui auront tendance à se tasser avec les années. Pour les nettoyer, il existe plusieurs solutions : si elles sont détachables, n’hésitez pas à les sortir pour les laver à l’eau tiède à la main, ou en machine en sélectionnant un programme doux (autour de 30°c). L’intérieur de votre casque peut être assaini grâce à des bombes antibactériennes que vous trouverez chez les équipementiers moto. Ceci permettra de retrouver un intérieur rafraîchi et débarrassé des éventuelles mauvaises odeurs dues au quotidien (transpiration etc.).

Pour l’extérieur, pensez à démonter votre écran en vous référant au manuel d’utilisation. La coque de votre casque peut tout simplement être lavée à l’eau tiède assortie de liquide vaisselle qui est un excellent dégraissant. Faites attention à utiliser un chiffon doux pour ne pas rayer votre peinture de casque. Prenez également le temps de débarrasser les conduits d’aération des inévitables insectes qui y auront été piégés. Vous pouvez par exemple utiliser une soufflette informatique. En ce qui concerne l’écran, même traitement : eau tiède et liquide vaisselle font merveille. Allez-y doucement pour ne pas le rayer. Enfin, avant le remontage, vous pouvez passer une goutte de lubrifiant dans les parties de la visière qui doivent coulisser.

< Article précédent :
> Article suivant :