Le gilet airbag pour motard : comment ça marche ?

Le gilet airbag pour motard : comment ça marche ?

L’efficacité des airbags dans les automobiles n’est plus à démontrer et l’on connaît bien leur fonctionnement. Connaissez-vous les particularités des équipements airbags pour les motards ?

Une protection individuelle pour le haut du corps

Les airbags, en se gonflant très rapidement, protègent le thorax, mais aussi le dos et les vertèbres cervicales. Ils sont efficaces en cas de choc direct contre un obstacle mais aussi de chute ou de glissade. Rien n’est encore prévu pour limiter les dommages sur les jambes.

Deux systèmes pour déclencher les airbags

Le premier est un dispositif dit filaire, c’est-à-dire qu’un câble relie le gilet à la moto : les airbags se déclenchent dès que le motard exerce une tension anormalement forte, comme lorsqu’il est expulsé de sa moto.
Cette sangle est en général arrimée à l’arrière du conducteur, mais jamais sur le guidon, par exemple. Aucune pression ne doit être exercée en dehors d’un choc, pour éviter que les airbags se déclenchent à n’importe quel moment…
Le second système est un airbag sans fil relié à la moto par des ondes radio. Des capteurs sont fixés sur des points stratégiques comme la fourche pour détecter les chocs et sur le cadre pour les chutes. C’est une installation qui nécessite l’intervention d’un technicien spécialisé mais une fois que l’équipement est en place, il vous suffit de tourner la clé de votre moto pour que votre blouson soit branché. Il n’y a pas d’interférence possible avec d’autres appareils ou d’autres blousons.

Gilet ou blouson ?

Vous avez aussi le choix pour la forme de votre équipement. Le blouson est la forme la plus aboutie puisque les airbags et tout le système sont intégrés dans le vêtement.
Le gilet quant à lui se porte sur un blouson, ce qui permet de le mettre sur des vêtements d’été ou d’hiver.

Pour en savoir plus sur le gilet airbag sur le site Sécurité Routière

© Fotolia

< Article précédent :
> Article suivant :