Suis-je indemnisé en cas d’accident avec un animal sauvage ?

Suis-je indemnisé en cas d’accident avec un animal sauvage ?

Même si ce genre d’accident est de l’ordre du très exceptionnel, les collisions avec un animal sauvage existent et peuvent concerner la plupart des utilisateurs de deux-roues, à l’occasion d’une balade ou d’un trajet nocturne par exemple. Voici donc les démarches à suivre pour engager le processus d’indemnisation.

Les démarches à effectuer pour être indemnisé

La première chose à faire après la collision est de prévenir la gendarmerie ou la police nationale et de déclarer l’accident à votre assureur. Un expert viendra constater sur place les circonstances de l’accident.

L’indemnisation matérielle

La garantie Tous Risques ou “Dommages tous accidents” est la garantie (facultative) qui vous couvrira le mieux dans le cas d’une collision avec un animal sauvage. Quel que soit le type d’accident, la garantie Tous Risques de votre assurance couvrira tous les dommages matériels causés à votre moto.

L’indemnisation corporelle

Là encore, tout dépend de votre contrat d’assurance. Si vous bénéficiez d’une garantie du conducteur ou d’un contrat individuelle accident séparé, vous pouvez les faire jouer pour être indemnisé de vos dommages corporels.

Si vous ne bénéficiez pas d’une garantie du conducteur ou que vos contrats ne permettent pas de couvrir intégralement vos dommages corporels, vous pouvez faire appel au Fonds de Garantie. Ce fonds a pour mission d’indemniser des victimes au titre de la solidarité nationale.

Exemple de lettre type de Déclaration de sinistre suite à une collision avec un animal sauvage sur Le Particulier.

(c) Fotolia

< Article précédent :
> Article suivant :