J’ai retrouvé ma voiture endommagée dans la rue : comment vais-je être indemnisé ?

J’ai retrouvé ma voiture endommagée dans la rue : comment vais-je être indemnisé ?

Vous avez garé votre voiture dans la rue et elle a été vandalisée pendant la nuit. AMV vous explique les différents cas de prise en charge et d’indemnisation pour une voiture endommagée dans la rue.

Vandalisme : une définition restreinte

La première restriction à la prise en charge d’actes de vandalisme est la définition même de ces actes qui englobe des actes localisés et sans visée précise, comme par exemple des rayures, un rétroviseur arraché ou encore des crevaisons de pneus. Seront donc exclus les faits non localisés (comme par exemple l’incendie d’un véhicule) et les faits avec une visée précise (par exemple le bris d’une glace pour dérober un bien à l’intérieur du véhicule).

La deuxième restriction à garder à l’esprit concerne votre contrat d’assurance : les actes de vandalisme ne seront pas pris en charge par votre compagnie d’assurance si vous êtes titulaire d’un simple contrat responsabilité civile.

Bris de glace, incendie

Ces protections sont souvent incluses dans les contrats d’assurance à partir des formules au tiers étendu. Elles couvrent les actes de vandalisme ainsi que les vols commis sur votre véhicule.

Le cas de l’assurance responsabilité civile

Si vous êtes assuré au tiers, les actes de vandalisme ne sont pas pris en charge. Vous ne serez alors indemnisé que si et seulement si l’auteur des actes de vandalisme est retrouvé et identifié.

Le cas du parking privé

Si votre véhicule était garé sur un parking privé, comme par exemple celui d’un hôtel ou d’un restaurant, la responsabilité du gérant ne pourra que rarement être retenue. Pour que sa responsabilité soit engagée, il vous faudra en effet démontrer que le vol ou la dégradation a été rendu possible par une faute de l’exploitant comme par exemple des barrières en panne.

< Article précédent :
> Article suivant :