La circulation interfile

La circulation interfile

Ă€ partir du 1er fĂ©vrier 2016, la circulation interfile est autorisĂ©e dans 8 dĂ©partements d’ĂŽle-de-France, plus le RhĂ´ne, les Bouches-du-RhĂ´ne et la Gironde, Ă  titre expĂ©rimental et pour une durĂ©e de 4 ans. Tous les utilisateurs de deux-roues, de scooters et de trois-roues avec une largeur infĂ©rieure Ă  1m sont concernĂ©s.

OĂ™ ET COMMENT ?

L’interfile n’est possible qu’entre les 2 voies de circulation les plus Ă  gauche, sur un axe dont la limitation de vitesse est comprise entre 70 et 130 km/h (2×2 voies sĂ©parĂ©es par un terre-plein central), et lorsque le trafic est dense.
– Elle n’est pas autorisĂ©e en ville.
– Le motard ne doit pas dĂ©passer 50 km/h et doit reprendre sa place dans le courant normal de circulation quand le trafic se fluidifie.
– Il lui est interdit de doubler un autre deux-roues.

LA PRUDENCE AVANT TOUT

Une remontée de file sécurisée repose sur 3 grands principes :

– ĂŠtre bien visible : utilisez vos clignotants ou feux de dĂ©tresse. N’hĂ©sitez pas Ă  vous signaler dans les rĂ©troviseurs en vous plaçant de telle manière qu’on vous remarque facilement. Attention aux fins de journĂ©es et au soleil dans le dos qui aveugle les automobilistes. N’utilisez pas vos feux de route, ils sont particulièrement Ă©blouissants.
– Adopter une conduite coulĂ©e : respectez une vitesse mesurĂ©e, soit 20 km/h maximum de diffĂ©rentiel avec l’allure gĂ©nĂ©rale du trafic et pas plus de 50km/h. N’hĂ©sitez pas Ă  ralentir franchement quand la situation l’exige (rĂ©trĂ©cissement, voiture qui zigzague, dĂ©passement de camion etc.).
– Anticiper au maximum : l’expĂ©rience vient en roulant, mais beaucoup de signes doivent vous alerter. Des roues de voiture tournĂ©es, un espace soudain entre deux vĂ©hicules, un automobiliste avec un tĂ©lĂ©phone portable sont autant de risques potentiels. Guettez les regards et soyez toujours certain que l’on vous a bien vu.

Enfin, il est très apprĂ©ciĂ© de remercier quand c’est possible les automobilistes qui vous font de la place. Et surtout, gardez votre calme si ce n’est pas le cas !

En savoir plus sur le site de la Sécurité Routière 

(c) Fotolia

< Article précédent :
> Article suivant :