Louer une moto pour les vacances ?

Louer une moto pour les vacances ?

Vous partez en vacances d’été et vous n’avez pas l’intention d’emmener votre moto, ou vous n’en avez tout simplement pas ? Pourquoi ne pas faire appel à une agence de location ? Elles sont nombreuses à proposer ce service, voici les choses à savoir en la matière.

Où chercher ?

Premier constat : si les offres ne manquent pas, elles ne sont pas forcément à rechercher auprès des grandes enseignes les plus connues. En effet, la location de moto reste une activité assez spécifique, inhérente aux contraintes particulières de l’entretien d’un parc deux-roues qui demande plus d’engagement de la part de la société locatrice. Ainsi, vous trouverez sur le Net nombre d’entreprises dédiées à cette activité particulière. Elles sont souvent liées à un secteur touristique particulier : les Alpes, la Corse ou les Pyrénées par exemple, et peuvent vous proposer des formules “découverte” comme un véritable tour-operator ! Vous trouverez également des offres “touring” avec des motos de haut standing ou des même des packs “groupes” permettant l’organisation d’un voyage à plusieurs. Pensez également à vérifier dans la formule choisie quels sont les accessoires auxquels vous pouvez prétendre (top-case notamment, mais aussi GPS…), car ils sont souvent facturés à part. Pour les grands voyageurs, il existe même de la location de remorque pour moto !

Quels modèles choisir ?

Les offres sont en général découpées selon la puissance des véhicules : jusqu’à 125 cm3, puis de 125 à 650 ou 700 cm3 et enfin au-delà pour les véhicules les plus puissants. Évidemment, les tarifs évoluent en conséquence : prévoyez de 45 € en moyenne pour un scooter 125 à la journée, jusqu’à plus de 850 €pour une grosse cylindrée sur une semaine. Prenez le temps de consulter les offres et les détails de chaque contrat proposé par les loueurs, car ils sont très différents d’une enseigne à l’autre : certains incluent le prêt d’équipements (casques, gants, blousons), d’autres non. L’offre comprend en général un forfait kilométrique au delà duquel vous serez facturé en conséquence.

Qui peut louer ?

Encore une fois, renseignez-vous au préalable, car les offres de location sont souvent assorties de conditions d’utilisation assez précises : âge minimum imposé (parfois plus de 25 ans), permis de plus de deux ans obligatoire chez la quasi-totalité des loueurs et dépôt de garantie conséquent, mieux vaut le savoir à l’avance.

Comment est-on assuré ?

C’est sans doute l’un des premiers points à vérifier auprès de l’entreprise locatrice, prenez le temps de bien comprendre comment vous êtes pris en charge. Les contrats comprennent a minima une responsabilité civile qui vous protège de tout dommage causés à un tiers, mais certaines sociétés vont plus loin en proposant une protection tout-risques voire des garanties complémentaires (conducteur notamment). Au moindre doute, n’hésitez pas à prévenir votre assurance personnelle et à prendre leurs conseils.

< Article précédent :
> Article suivant :