La panne de batterie, que faire et comment s’en prémunir ?

La panne de batterie, que faire et comment s’en prémunir ?

C’est un classique du genre : vous sortez du travail, vous préparer à démarrer votre deux-roues et là, plus rien ne fonctionne. C’est une panne de batterie… Quelles sont les solutions et comment s’en prémunir ?

La panne de batterie

Tout d’abord, il convient de garder en tête qu’une batterie de deux-roues, moto ou scooter confondus, sont des modèles de petite taille et sont de fait plus exposées au risque de décharge rapide. Sur un scooter notamment, la veilleuse de coffre est souvent la cause principale d’une batterie vidée en quelques heures seulement pour peu que vous ayiez mal fermé votre coffre et laissé la lumière allumée à l’intérieur. En moto, si vous l’utilisez peu, elle peut malencontreusement se décharger, en particulier en hiver lorsque les températures diminuent. Contrairement au scooter, avec lequel une batterie vidée vous laisse totalement immobilisé, en moto vous pourrez toujours tenter la technique de la “poussette” pour démarrer : trouvez une petite pente dégagée, enclenchez une vitesse (la 2ème ou la 3ème pour limiter le frein moteur), tentez d’atteindre un minimum de vitesse et lâchez l’embrayage doucement en actionnant le démarreur.

Prendre soin de sa batterie

En scooter, vous n’avez beaucoup de solution alternative, hormis tester régulièrement votre batterie à l’aide d’un multimètre (elle doit afficher entre 12 et 13V une fois chargée) pour ne pas vous faire surprendre et ainsi contrôler sa bonne santé. En général peu faciles d’accès sur les scooters, les batteries y sont plus difficiles à entretenir. En moto, une bonne astuce consiste à acquérir un chargeur/régulateur de batterie et d’y brancher sa moto lorsqu’on ne l’utilise pas. C’est le moyen idéal de contrôle sa charge et d’augmenter sa durée de vie.

< Article précédent :
> Article suivant :