Quel permis pour conduire un trois-roues ?

Quel permis pour conduire un trois-roues ?

Très présents sur les grands axes urbains, les trois-roues vous tentent mais vous vous posez encore des questions, notamment sur le permis ? On fait le point avec vous !  

Permis de conduire moto trois-roues en France

Pour conduire un trois-roues en France en toute légalité, deux informations sont à prendre en considération : le type de permis de conduire que vous possédez et sa date d’obtention. Les conducteurs ayant obtenu leur permis de conduire B avant le 19 janvier 2013 et suivi la formation pour la conduite des motocyclettes et des véhicules de la catégorie L5E peuvent conduire un trois-roues sans restriction de puissance. Ceux n’ayant pas suivi de formation particulière devront par contre se contenter d’un véhicule ne dépassant pas les 15 kW.

Pour les personnes ayant obtenu leur permis B après le 19 janvier 2013, les choses se compliquent un peu. Il faut en effet réunir 3 conditions :

– posséder 2 ans d’expérience avec le permis B ;

– être âgé de 21 ans révolus

– avoir suivi une formation de 7 heures.

Pour les personnes possédant un permis moto A1, A2 ou A, la conduite d’un trois-roues est autorisée, avec toutefois une restriction de puissance à 15 kW pour les possesseurs d’un permis de conduire A1 et A2.

Les formalités en Europe

Il est de rigueur de vérifier la validité de son permis avant de se rendre dans un pays, et ce réflexe prend une importance particulière dans le cas de l’utilisation d’un trois-roues. Vous ne serez en effet pas autorisé à conduire un trois-roues hors des frontières françaises avec un permis B, même si vous avez suivi la formation de 7 heures. Cette différence entre la France et notamment ses pays voisins est évidemment primordiale pour les frontaliers, dont seuls les détenteurs d’un permis moto A, A1 et A2 pourront passer la frontière au guidon d’un trois-roues.

< Article précédent :
> Article suivant :