Le pneu : instrument majeur de votre sécurité

Le pneu : instrument majeur de votre sécurité

Le pneumatique est le seul lien entre entre vous et la route, c’est un élément déterminant pour une circulation en toute sécurité. Sur votre moto, le pneu assure plusieurs fonctions essentielles à la sécurité : supporter la charge, amortir les chocs, absorber les irrégularités, transmettre la puissance, assurer le guidage et le freinage. Voici quelques conseils pour en prendre soin.

Ce qu’il faut savoir pour maîtriser l’usure d’un pneu

Certains paramètres propres à la route ne peuvent pas être maîtrisés. C’est le cas du profil (bien droit ou bombé), du type de revêtement (lisse ou granuleux) et de la température ambiante (un pneu s’use plus vite sous un climat chaud). Mais heureusement, certains points peuvent être maîtrisés par le conducteur : les accélérations, la vitesse moyenne, l’intensité du freinage, la charge et la pression. Pour vérifier l’usure du pneu, il suffit de chercher du doigt le témoin, une petite barre entre ses sculptures. Si la bande de roulement atteint ce témoin, il faut changer son pneumatique. Et pour les petits rouleurs : un vieux pneu, même peu usé, va sécher et finir par se craqueler au fil du temps. Un pneu usé peut compromettre votre sécurité, alors pensez-y !

La bonne pression pour rouler en toute sécurité

La pression d’un pneu est un paramètre très important, à vérifier tous les 15 jours (et ce surtout si votre moto est restée immobile). En général, la pression tourne autour des 2 bar à l’avant et 2,5 bar à l’arrière. Un pneu sous-gonflé augmente l’empreinte au sol, l’échauffement, la dérive et les risques d’aquaplanage. Il génère des louvoiements, il diminue la capacité de charge, l’amortissement et la flexibilité. Autre point : un pneu sous-gonflé a une moins bonne longévité. La pression est un gage de sécurité mais aussi d’économies ! Rappelons enfin que la pression des pneumatiques s’effectue idéalement à froid. Si vous avez beaucoup roulé, le mieux est de rajouter 0,1 bar environ à votre pression habituelle.

< Article précédent :
> Article suivant :