Ma voiture a été dégradée, comment en apporter la preuve ?

Ma voiture a été dégradée, comment en apporter la preuve ?

Votre véhicule a été l’objet d’actes de vandalisme ou a été volé ? Quelles sont les démarches à suivre ?

Le vandalisme

Suite aux actes de vandalisme sur votre véhicule, vous devez aller au commissariat ou à la gendarmerie de votre commune pour déposer une plainte. Ce dépôt de plainte, ainsi que tous les éléments permettant de montrer les dégâts doivent être envoyés à votre compagnie d’assurance.

Pour estimer le montant des dégâts, et donc de l’indemnisation à laquelle vous avez le droit, votre assureur aura la possibilité de mandater un expert.

A noter que les dégradations infligées à votre véhicule au cours d’une tentative de vol ne sont pas retenues comme des actes de vandalisme mais entrent dans le champs d’application du vol.  

Véhicule volé : que faire ?

Comme dans le cas d’actes de vandalisme, votre premier réflexe doit bien entendu être celui de déposer une plainte auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie. Pensez à vous munir des papiers du véhicule permettant aux forces de l’ordre d’avoir une description précise de votre véhicule.

Il est nécessaire de distinguer le vol de la tentative de vol puisque les preuves à apporter sont différentes. Pour une tentative de vol, le propriétaire devra apporter la preuve des dommages causés à la voiture au cours de la tentative de vol : photos, serrure forcée ou bien encore fils arrachés.

Dans le cas d’un vol, et donc de disparition de la voiture, il est toujours possible d’obtenir un remboursement même si votre voiture n’a pas été retrouvée après 30 jours. Le remboursement de votre véhicule sera alors basé sur le type de valeur retenue par votre contrat d’assurance : valeur vénale ou valeur conventionnelle.  

< Article précédent :
> Article suivant :