Refroidissement du moteur : les pannes possibles

Refroidissement du moteur : les pannes possibles

Votre moteur commence à chauffer et a tendance à dépasser la ligne rouge des 90/100° ? Plusieurs causes sont possibles dans cette défaillance du refroidissement du moteur. 

Le manque de liquide

C’est la première cause qui vient à l’esprit quand un moteur de véhicule vient à chauffer : le manque de liquide de refroidissement. Il suffit donc de vérifier le niveau et de le compléter si besoin. Une fois cela fait, pensez aussi à vérifier par la suite que le niveau ne s’abaisse pas de manière rapide, ce qui pourrait indiquerune fuite au niveau de l’échangeur eau/huile, une fuite dans le circuit ou bien un joint de culasse fatigué.

Une mauvaise circulation

Le refroidissement d’un moteur est avant tout un mécanisme de circulation du liquide de refroidissement. Le système de refroidissement peut parfois s’obstruer, entraînant une surchauffe du moteur, avec les possibles causes suivantes :

  • Un thermostat qui ne s’ouvre pas
  • Un dépôt qui bloque le radiateur
  • Un objet étranger qui a pénétré à l’intérieur du système de refroidissement

La pompe à eau

C’est un des éléments les plus sollicités dans le refroidissement du moteur et l’une des pièces la plus souvent mise en cause dans la surchauffe d’un moteur. C’est en effet la pompe à eau qui maintient la circulation de liquide de refroidissement. Avec l’usure, il est possible que le roulement ou la turbine casse, jusqu’à ce que le moteur surchauffe, ce qui arrive généralement peu de temps après.

Que faire ?

Côté réparation, la surchauffe d’un moteur nécessité une intervention rapide avec très souvent un changement de pièce à la clé. Quoi qu’il soit, il est préférable de ne pas prendre de risque et d’agir rapidement lorsqu’un véhicule monte fortement en température.

< Article précédent :
> Article suivant :