Stage de récupération de points, quelles sont les règles ?

Stage de récupération de points, quelles sont les règles ?

Vous avez perdu des points sur votre permis de conduire et vous souhaitez maintenant les récupérer ? La solution la plus rapide est de suivre un stage de récupération de points, à condition de rentrer dans les règles. Est-ce votre cas ?

Pourquoi un stage ?

Un stage de sensibilisation à la sécurité routière, plus communément appelé stage de récupération de points, permet à l’automobiliste de récupérer des points sur son permis de conduire en contrepartie d’une formation à la sécurité routière.

Les stages organisés par des centres de formation agréés par les Préfectures se déroulent sur 2 jours. Le stage n’est pas sanctionné par un examen mais il est validé par une attestation de suivi de stage. Une fois le stage validé et enregistré par les services préfectoraux, les 4 points sont réattribués dès le lendemain du dernier jour de stage, dans la limite des 12 points maximum du permis.

Le stage doit avant tout avoir un objectif pédagogique et de sensibilisation à la sécurité routière, et permettre aux automobilistes de mieux comprendre et appréhender ses enjeux.

Quelles sont les conditions pour suivre un stage de récupération de points ?

Première condition qui est très logique : vous ne pouvez suivre un stage de récupération de points que si vous avez perdu des points. Cela signifie que vous devez attendre que votre perte de points soit prise en compte de manière administrative. Il est donc important de connaître votre situation administrative avant de vous inscrire à un stage de récupération de points.

Deuxième condition : vous ne pouvez récupérer des points que si et uniquement s’il vous reste au moins un point sur votre permis de conduire. Dans le cas contraire, cela signifie que votre permis de conduire est invalidé et que vous n’avez tout simplement plus aucun point à récupérer.

Vous ne pouvez pas récupérer de points autant de fois que vous le souhaitez. Le délai entre deux stages ouvrant droit à récupération de points doit être d’une année au minimum.

< Article précédent :
> Article suivant :