Tout savoir sur la carte verte

Tout savoir sur la carte verte

La carte verte est le sésame à toujours avoir sur soi, en France et à l’étranger et qui prouve que vous êtes bien assuré. Voici toutes les informations utiles à savoir.

Que mentionne-t-elle ?

Le nom et l’adresse de l’assureur, les noms, prénoms et adresses de l’assuré, le numéro de la police d’assurance et les caractéristiques du véhicule, le numéro d’immatriculation ou à défaut, et s’il y a lieu son numéro de moteur. La période d’assurance est également mentionnée.

Quels documents doit-on fournir pour la recevoir ?

L’assuré doit faire parvenir dans un délai imparti les éléments nécessaires à la validation de son contrat : bonus, antécédents, etc. Ces éléments sont précisés à l’issue de la demande d’assurance. Le paiement de la prime d’assurance est également demandé.

A partir de quel moment est-on assuré ?

Sur AMV.fr, il est possible de souscrire en ligne avec une prise d’effet immédiate des garanties. La couverture est effective , sous certaines conditions, même si vous n’avez pas encore reçu votre carte verte.

Combien de temps est-elle valable ?

La carte verte est valable un mois après son expiration, sauf s’il s’agit d’un certificat provisoire (art. R211-21-4 du Code des Assurances).

Que se passe-t-il en cas de perte ?

On peut contacter son assureur et lui communiquer son nom et prénom, adresse et immatriculation du véhicule. Sur simple demande, il devrait faire parvenir un duplicata de votre carte verte.

Comment ça se passe à l’étranger ?

A l’étranger, la carte verte a valeur de contrat d’assurance Responsabilité Civile. Les pays dans lesquels il est possible de circuler avec une carte verte française sont mentionnés au dos de cette dernière. La garantie s’exerce également en Andorre, à Gibraltar, dans les Iles Anglo-normandes, Iles Féroé, Ile de Man, Liechtenstein, Monaco, Saint Marin et Saint Siège (Vatican).

< Article précédent :
> Article suivant :