Vente ou achat d’un véhicule : quels intermédiaires ?

Vente ou achat d’un véhicule : quels intermédiaires ?

Acheter ou vendre un véhicule d’occasion est souvent source d’appréhension, tout particulièrement si la transaction est effectuée entre particuliers. Pour se rassurer, sachez qu’il est possible de faire appel à un intermédiaire.

Le concessionnaire automobile

Bien que les concessions automobiles soient spécialisées dans la vente de véhicules neufs, certains proposent également la vente de véhicules d’occasion.

Les mandataires

Le mandataire est un intermédiaire venant se placer entre le vendeur professionnel et le particulier souhaitant acheter un véhicule. Il est indépendant et n’est donc pas attaché d’une marque, ce qui lui permet de proposer un grand nombre de modèles et de gammes à ses clients.

Cet intermédiaire est spécialisé dans les véhicules neufs (ou des occasions comptant un très faible kilométrage) sur lesquels il propose un tarif plus intéressant que les concessionnaires. Pour obtenir ces tarifs avantageux, le mandataire peut compter sur un réseau vaste partagé entre des concessionnaires, des fournisseurs ou encore des distributeurs présents sur tout le territoire français et même européen.

Les intermédiaires de confiance

Si le mandataire fait le lien entre un vendeur professionnel et un particulier, les intermédiaires de confiance sont eux spécialisés dans les transactions entre particuliers, et donc dans les véhicules d’occasion.

Leur rôle est alors d’accompagner les deux parties en assurant un contrôle minutieux du véhicule pour l’acheteur, et en libérant des formalités de vente le vendeur (création des annonces de vente, gestion des appels, sécurisation du paiement…).

Sans oublier que cet intermédiaire présente un avantage non négligeable pour le vendeur puisque le véhicule reste en sa possession et pourra donc lui servir dans sa vie quotidienne.

< Article précédent :
> Article suivant :